Happy hour Paris

Rue Dante, Paris, mai 2020
« 1 de 17 »

Un jour quelconque du mois de mai dans une terrasse quelconque du centre-ville de Paris il aurait été difficile de trouver une table libre en horaire de happy hour, spécialement lorsque les jours s’allongent et la tombée de la nuit devient plus chaude.

Bien évidemment, cet année fut différent. Après presque deux mois d’enfermement en raison de la pandémie du covid-19, à partir du 11 mai il fut permis de ressortir dans la rue sans attestation, et le résultat fut une situation inédite : Paris sans cafés ni touristes, ce que même les attentants de 2015 n’ont pas réussi. Chaque soir, au même temps que la Seine se remplissait de gens qui trinquaient au soleil en célébrant la fin de l’enfermement, les lieux le plus emblématiques du Quartier Latin et du Marais se vidaient après la fermeture des commerces. Ainsi, les rues si fréquentés habituellement s’assimilaient à celles d’une ville fantôme. A l’aide d’une chambre photographique, ces images ont été prises entre sept et neuf heures du soir pendant les premiers jours qui ont suivi le déconfinement.