Boîte noire (Caja negra)

« 1 de 31 »

2014-2016

Caja negra (Boîte noire) est un projet photographique sur les traces dans l’espace urbain. La ville étant un être qui se construit sur soi même, sa transformation perpétuelle se matérialise, entre d’autres choses, dans les strates qui la composent et dans son propre délabrement. Ce travail est centré dans la représentation de la peau de la ville, comprise comme une surface de mémoire. Il s’établit ainsi un parallélisme entre celle-ci et le processus photographique, qui est une façon de reproduire la mémoire dans une surface physique. Ce qui est éphémère, ce qui n’est plus visible, est pourtant représenté et devenu matière. Les images sont présentées dans une boîte noire qui donne titre à l’ensemble, et qui fait référence au processus photosensible, originairement dérivé de la camera obscura.